Jésus est vraiment ressuscité

le Publié dans Enseignements. Affichages : 127

Le Pape Benoît XVI a dit : « la prière n’est pas une option. C’est une question de vie ou de mort. Seul celui qui prie peut entrer dans la vie éternelle ». Alors la prière n’est pas simplement une activité sinon elle devient stérile à cause de la routine. Ce qui donne vie à la prière, c’est le fait de parler avec

une personne. Le Christ est ressuscité Alléluia. La prière n’est pas surtout une question de réflexion. On ne parle non plus avec le vide. Celui qui prie parle à une personne qui existe même si on ne la voit pas. En prière, je dois réaliser que Jésus est présent là où je me trouve. Quelle joie de pouvoir être en présence de Jésus ! Jésus est vivant ! Ainsi exhorte le Pape Paul VI quand il dit que l’évangélisateur doit parler de Dieu comme s’il voyait l’invisible.

Notre foi est basée sur la résurrection du Christ. Il ne s’agit pas d’un simple poème, mais d’une réalité. Jésus est mort et ressuscité. « Sans la résurrection du Christ, notre foi est vaine » (1Co 15). « Si tu crois au Christ ressuscité, tu seras sauvé » (Rm 10,9). « Si de ta bouche tu confesses que Jésus est Seigneur et, dans ton cœur tu crois que Dieu l’a ressuscité des morts tu seras sauvé ». La célébration de la fête de Pâques nous fait entrer dans une réalité cardinale. Imaginez-vous Jésus qui a accompli tant de miracles, de guérisons, Jésus qui a tant aimé ses disciples. Ce Jésus aujourd'hui est vivant. Quelle belle réalité ! Cela me comble souvent de beaucoup de joie. Quand j’ai des difficultés et que je suis inquiet, c’est parfois parce que je me suis laissé distraire et j’ai oublié que Jésus est vivant. Dès lors que cela me revient à l’esprit et que je lui prête attention, même mes problèmes revêtent un autre sens. Ce n’est pas toujours facile parce c’est une question de foi ; et une question d’expérience. Il faut expérimenter que Jésus est vivant.

Les grands prêtres ont été mis au courant de la résurrection de Jésus. Mais ils ont plutôt corrompu les gardes pour déformer l’histoire (Mt 28, 11-15). Il nous faut un acte de foi : « je sais, je crois que tu es vivant ». L’expérience de Jésus vivant est ce qui donne vie à la prière chrétienne. En prière, il faut réaliser la présence de Jésus vivant. Cela change complètement l’attitude du fidèle. Si beaucoup de personnes sont distraites et s’évadent longtemps pendant leur temps de prière, c’est parce qu’elles n’expérimentent pas et ne se mettent pas en présence de Jésus vivant. Alors elles ne peuvent pas bien prier ; la prière pour elle devient seulement une récitation ou un moment de réflexion parfois ennuyeux.

La prière est une rencontre avec quelqu'un. Une personne vivante et cela change tout. Est-ce que ces derniers temps ma prière est une rencontre avec Jésus ? Les moments silencieux de prière risquent de me peser si elles ne sont pas une rencontre avec le Christ vivant. Par contre si je rencontre Jésus en prière, ces moments vont me paraître très courts et je vais en bénéficier en profondeur. Malheureusement, nous sommes souvent confrontés à des doutes. Est-ce que Jésus est vraiment vivant ? Est-ce qu’il m’aime vraiment ? Pourquoi alors mes prières ne sont-elles pas exaucées ? Pourquoi tant de difficultés ? Est-ce qu’il m’écoute véritablement ? Et il y a des situations qui nous arrivent et qui mettent à l’épreuve notre foi en Jésus vivant. Quand Jésus ressuscite, certains apôtres n’y croient pas, particulièrement Thomas. Il dit : « si je ne vois pas dans ses mains la marque de ses clous, si je n’y enfonce pas ma main… Je n’y croirai pas » (Jn 20, 25). Thomas pose des conditions pour croire que Jésus est ressuscité. Ne sommes-nous pas aussi souvent ceux qui posent des conditions à Jésus pour croire qu’il est ressuscité ? Mais un autre jour, Jésus apparaît aux disciples. Alors il confronte l’incrédulité de Thomas. Celui-ci réalise que Jésus est vraiment vivant. Qu’il est ressuscité. Alors Thomas s’écrie : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

 Jésus Seigneur

C’est quand j’expérimente que Jésus est vivant, qu’il est ressuscité, que je peux reconnaître comme Thomas qu’il est Seigneur. Prions, supplions l’Esprit Saint de nous donner d’expérimenter encore que Jésus est vivant. C’est l’expérience de la résurrection de Jésus et de la Pentecôte qui rend les disciples solides dans leur foi. « Si de ta bouche tu confesses que Jésus est Seigneur, si dans ton cœur tu crois que Dieu l’a ressuscité des morts tu seras sauvé » (Rm10, 9). Jésus est Seigneur ! Alléluia !