VIENS ESPRIT SAINT (II)

le Publié dans Enseignements. Affichages : 135

A la Pentecôte 2020, la fiche de prière du mois de Juin traitait dans sa première partie de l’Effusion de l’Esprit Saint selon la spiritualité du Mouvement de l’Incarnation. Cette méditation continue ce mois. Par une nouvelle venue de l’Esprit Saint, Saint Thomas d’Aquin entend

une avancée dans la vertu ou une croissance en grâce. Ainsi la créature progresse dans un nouvel état de grâce ou dans de nouveaux actes qui peuvent aller jusqu’à donner sa vie comme martyre. Cela implique une nouvelle venue de l’Esprit par l’Effusion. Ce genre de nouvelle venue de l’Esprit Saint peut être constaté chez presque tous les saints dans l’histoire de l’Eglise, chez qui il y a toujours eu un point tournant dans la vie. Les deux passages les plus remarquables dans les actes des apôtres qui traduisent la nouvelle venue de l’Esprit Saint dit Saint Thomas d’Aquin, c’est la Pentecôte (Ac 2) et Pierre chez Corneille (Ac 10). Ces deux passages ont une signification certaine dans deux modes d’Effusion de l’Esprit Saint. A la Pentecôte, les disciples sont en prière, en communauté, ils attendent l’Esprit Saint que Jésus leur a promis (Ac 1, 4-5). Alors, celui-ci vient en eux et ils commencent à parler en langues et à manifester d’autres dons. Ce que nous voulons mettre en lumière ici, c’est l’aspect d’une communauté qui sait ce qu’elle attend, qui supplie, qui intercède. Il nous semble que c’est dans cette ligne que se situe, la forme de préparation et de prière pour l’Effusion de l’Esprit Saint.

Dans le passage de Pierre chez Corneille, on trouve une autre manière. Quand Pierre arrive chez lui, il annonce la bonne nouvelle du Christ à Corneille qui avait invité sa parenté et ses amis intimes (Ac 10, 24). Pendant qu’il proclame la Parole de Dieu, l’Esprit Saint descend sur les auditeurs qui commencent à parler en langues à célébrer la grandeur de Dieu (Ac 10, 46). Le passage dit : « Pierre exposait encore ces événements quand l’Esprit Saint tomba sur tous ceux qui avait écouté la Parole » (Ac 10, 44). Et Pierre lui-même en rendant compte aux autres Apôtres leur dit : « A peine avais-je pris la parole que l’Esprit saint est tombé sur eux comme il l’avait fait sur nous au commencement » (Ac 11, 15). Ce que nous relevons ici, c’est le fait que l’Esprit Saint vienne d’une manière forte dans une communauté qui écoute la Parole de Dieu. Saint Antoine, entré dans une Eglise, a entendu la Parole de Dieu : « Laisse tout, viens et suis-moi ». Il a tout laissé et est devenu le fondateur du monachisme occidental. Le Cardinal Ratzinger trace l’origine des Mouvements dans l’Eglise à ce charisme de Saint Antoine.

Saint Paul dans l’hymne à l’amour dit que si on a la foi à transporter les montagnes, sans amour, on n’est rien (cf 1Co 13). Ceci qui suggère dans ce passage, que la foi se traduit aussi par des actes extraordinaires, des charismes extraordinaires, (que l’Esprit Saint apporte à l’Effusion). Or il dit encore que la foi naît de la prédication (Rm 10, 17). Ceci ne corrobore-t-il pas l’idée selon laquelle l’Effusion de l’Esprit Saint se passe aussi par l’écoute de la Parole de Dieu ? C’est vrai on pourrait dire que l’Esprit Saint peut user de toutes les manières pour venir dans une créature, mais nous voulons mettre l’accent sur cet aspect qui nous est particulier car selon plusieurs auteurs, l’Effusion de l’Esprit Saint est aussi constatée de façon extérieur, par une expérience que les autres peuvent remarquer. C’est pourquoi Saint Thomas parle de ces actes extraordinaires constatables.

Notre expérience dans le Mouvement de l’Incarnation est que quand les membres sont bien ouverts à l’écoute de la Parole de Dieu, beaucoup sont bouleversés dans leur vie intérieure et on note après dans leur vie, un nouvel état et des nouveaux actes qui contribuent à l’évangélisation et à la vie des paroisses. Nous concluons donc que beaucoup ont connu une Effusion de l’Esprit Saint dans les groupes Parole de Dieu depuis qu’ils existent. Un exemple dans les groupes Parole de Dieu de l’action missionnaire est que les membres qui ont une vie renouvelée ont un élan à l’évangélisation très poussé. Ils veulent créer des groupes dans leurs paroisses. Plusieurs se sont donnés dans la vie consacrée (sacerdotale et religieuse). Ils s’engagent dans les services d’évangélisation divers.

Supplions l’Esprit Saint de venir ranimer en nous la flamme de l’amour pour Jésus Christ. La manifestation la plus commune de l’Esprit Saint, c’est dans la prière (Saint Jean Paul II dans Dominum et vivificantem). Prions et prions encore : « Viens Esprit Saint ».

Henri Bayemi