Les Origines de la Bible

le Publié dans Formations. Affichages : 2502

Le Nouveau Testament

Comme pour l’ancien Testament, le Canon du Nouveau Testament s’est constitué par étapes. Les livres les plus anciens reconnus comme faisant autorité pour la foi étaient les épîtres de Saint Paul (2 P 3, 16). Puis il y eut les évangiles, et enfin les autres livres. L’usage de tous ces livres pour la lecture publique lors du culte finit par prévaloir sur celui d’autres écrits, qui furent écartés parce qu’on ne pouvait garantir qu’ils remontent aux apôtres.

Au début, la proclamation des évangiles était faite oralement avant ensuite que les auteurs n’écrivent ce qui leur avait été transmis par les Apôtres. Sauf Luc, les auteurs des évangiles étaient des témoins de la vie de Jésus. Les lettres ont été écrites à cause des problèmes et des situations auxquelles les chrétiens faisaient face. Elles étaient écrites par les responsables des communautés chrétiennes dans les villes du Proche Orient. Il y a 27 écrits dans le Nouveau Testament.

Il y avait beaucoup d’autres évangiles et épîtres pendant l’établissement du Canon des Ecritures. Les responsables de l’Eglise, guidés par l’Esprit Saint ont sélectionné les écrits qui reflétaient le message chrétien authentique. Les critères utilisés étaient : l’association d’un texte particulier avec les épîtres, l’utilisation de cet écrit dans la liturgie et la vie de prière des premiers chrétiens, le fait que l’écrit était conforme avec les enseignements de Jésus et était une source de force qui nourrissait les chrétiens.

Avant l’invention de la presse, les textes bibliques étaient écrits à la main. L’Eglise a toujours veillé afin que le texte actuel soit préservé, que rien ne soit ajouté ni retranché des textes originaux. La comparaison entre les textes d’aujourd’hui et les manuscrits confirme la fidélité avec laquelle les Saintes Ecritures ont été préservées.

 

Henri Bayemi