Dieu seul est l'amour authentique

le Publié dans Témoignage de Retraite. Affichages : 3513

Bonjour les amoureux du Christ,

Ne pas partager ce que j'ai vécu à la grande retraite de Buehl 2014, ou du moins une partie, car une retraite se vit beaucoup plus, serait pour moi un manque d'amour ... Et comme je suis "élève" à l'école de l'amour, il ne faut pas que je commence à négliger les premiers devoirs.

L'amour a été “malaxé” dans tous les sens partant des enseignements, des partages, évangélisations sur scène, etc. Je ferais quand même faire l'effort de synthétiser du mieux que je peux.

La retraite de cette année était un moment vraiment spécial. J'ai fais l'effort de respecter les différentes recommandations données dès le début, comme par exemple d'éteindre les téléphones. Il nous a été demandé dans le premier enseignement d'être attentif et de se faire tout petit car le Seigneur abaisse les tous puissants et élève les humbles. De toujours se dire comme Samuel "Parles Seigneur, ton Serviteur écoute".

Un des enseignants nous expliquait que la plupart des actes que l'on pose, les vêtements ou objets qu'on s'offre, sont en réalité des cris d'amour. On a soif d'amour et on aimerait être aimé à travers notre habillement, notre voiture, etc. Nous sommes en réalité des mendiants d'amour. Saint Jean Bosco nous dit: "Désirer l'amour d'un humain c'est cogner à la porte d'un mendiant". Qu'est ce qu'un mendiant peut nous donner? Qu'a t-il lui-même? Nous avons besoin d'un amour si GRAND, si BEAU, si FIDÈLE, si CONSTANT; et Dieu est le seul à posséder cela. L'Homme ne peut pas nous combler à tout moment. L'amour entre l'homme et la femme est limité car l'un mourra en premier ... Dieu seul est l'AMOUR AUTHENTIQUE.

Dieu est AMOUR, il est le premier à nous aimer, malgré nos fautes. Il nous a créé à son image, donc notre véritable identité c'est aussi l'Amour, mon nom c'est AMOUR. Nous devons non seulement répondre à l'amour incommensurable de Dieu mais aussi incarner cet amour dans les gestes et les actes concrets de tous les jours à l'égard de notre prochain; car comment peux-tu prétendre aimer Dieu que tu ne vois pas si tu n'aimes pas ton prochain que tu vois. Les recommandations nous exhortaient à développer des astuces, des moyens, etc. pour aimer, refléter la joie et aussi amener notre entourage à aimer Jesus. Notre amour ne peut grandir que si nous aimons Jésus dans l'autre.

J'ai beaucoup aimé les moments de silence qui m'ont vraiment permis de causer avec mon pote Jesus. On a beaucoup échangé. J'ai parlé, je l'ai écouté, franchement on s'est dis beaucoup de choses. je Lui ai exprimé mon désir de l'aimer plus que tout, malgré tout, contre vents et marées, de l'aimer toujours. J'ai prié et je Lui ai demandé de m'aider car en dehors de Lui, je suis perdu. "Sans amour je ne suis rien". St Jean nous dis: "Soyez toujours amour, tout amour, seulement amour" et il ajoute: "qui n'aime pas demeure dans la mort". Nous avons le devoir d'aimer Jésus dans chaque homme, chaque femme, quel-qu’il soit.

L'un des enseignants a aussi attiré notre attention sur le fait que nous faisons partie du corps du Christ et que toutes nos actions bonnes ou mauvaises influencent ce corps. Le Père François dit que la médisance c'est tuer quelqu'un. Nous qui aimons souvent "congosser" là, faisons gaffe! Nous sommes entrain de faillir à notre identité et nous tuons en même temps notre prochain = péché au carré. J'ai été vraiment très marqué quand un enseignant a dit que "la fornication est un manque d'amour envers son futur conjoint" c'est-à-dire que tu le trompes déjà même sans le connaître.

Edith Feuyom (Belgique)